ACTUALITE DE LA BANQUE EN LIGNE


Octobre 2018

23/ 10/ 2018 - Les clients des banques de plus en plus digitaux
Il y a de moins en moins d’agences bancaires en France, mais cette diminution est beaucoup plus faible que chez nos voisins. Selon une étude de la Deutsche Bank, il y a en France 57 agences bancaires pour 100 000 habitants. Ce qui nous place dans le peloton de tête des pays les plus conservateurs en terme bancaire, avec l’Espagne (59 agences). Dans l’ordre, on retrouve ensuite le Portugal (45) et l’Italie (45). Les fermetures d’agences bancaires françaises n’ont touché que 1 % du total sur 5 ans, alors que c’est 4 % en Italie, 3 % en Allemagne et 6 % aux Pays-Bas ! Si les banques peinent à réduire la voilure, les clients, eux, exécutent de plus en plus d’opérations bancaires sur le web. Toujours selon la Deustche Bank, 62 % des Français réalisent au moins une opération en ligne par an sans l’assistance d’un employé bancaire. C’est 68 % chez les Anglais, 90 % au Danemark, 89 % aux Pays-Bas, 86 % en Finlande et 85 % en Suède... Et pour nos voisins européens, derniers de la classe, on peut citer l’Allemagne (56 %), l’Espagne (48 %), l’Italie et le Portugal (32 %). Finalement, en France, les clients sont majoritairement passés au digital… Mais pas les vieilles banques ! Avantage de cette "évolution", les employés de banque n’ont pas été licenciés en masse…
10/ 10/ 2018 - Banques en ligne : un morceau du paysage bancaire
A la fin de l'année dernière, les banques du web avaient une clientèle totale cumulée de 4,4 millions de Français. Si 3,1 millions de ces clients ont un compte courant, un grand nombre ne détient pour l'instant qu'un compte d'épargne. Historiquement, des établissements comme ING, BforBank ou Boursorama attiraient leur clientèle avec de l'épargne ou des comptes actions. En 2017, la progression des ouvertures de compte s'est accélérée avec 1,3 million de nouveaux clients : c'est l'effet de lancement d'Orange Bank, C-Zam de Carrefour, ou l'arrivée en France de Revolut et N26. Mais les clients "digitaux" ne se comportent pas forcément comme le marché l'imaginait.
- un grand nombre des ouvertures est utilisé comme deuxième compte, pour essayer.
- les clients sont le plus souvent attirés par la prime d'ouverture, même si cette stratégie n'est pas la même partout (C-Zam ne propose pas de prime par exemple)
- les ouvertures de comptes qui devaient se faire "en ligne" sont pour certains finalement réalisées en boutique (Orange)...
L'argument majeur pour ouvrir un compte dans une banque en ligne restent la carte bancaire gratuite et l'absence de frais de gestion...
3/ 10/ 2018 - Orange Bank 15 000 à 20 000 clients par mois !
Il y a un an, en octobre 2017, Orange Bank était lancé sur Internet avec un succès immédiat puisqu'en quelques semaines 100 000 personnes avaient ouvert un compte ! La banque en ligne tablait sur une progression mathématique qui devait l'amener dans les 10 ans à 2 millions de clients. Depuis mars 2017, où le cap des 100 000 clients a été atteint, la néobanque communique enfin sur le rythme des ouvertures qui atteint 15 000 à 20 000 comptes par mois. Si le chiffre paraît important, c'est en dessous des attentes de l'entreprise. Ce qui est encore plus étonnant, c'est que plus de la moitié des ouvertures de comptes Orange Bank sont effectuées en boutique Orange et non pas en ligne. Orange Bank attire donc une clientèle plus classique et plus familiale que ce qui était prévu.

 

Retrouvez toutes les archives des actualités :

Offres en cours